Plan section 4


La Planète Terre a une longue histoire: 4,55 milliards d'années (Ga). Pour l'historien de la Terre qu'est le géologue, le temps géologique est matérialisé par des successions de roches. Or la plus vieille roche datée a donné un âge de 4,016 Ga. C'est dire que cette partie de l'histoire de la Terre entre -4,55 et -4,016 Ga nous est peu connue. Pour décrypter l'histoire de la Planète, il nous faut un calendrier des temps géologiques qui soit fiable. Au 19 siècle, on a établi un tel calendrier fondé sur des méthodes de datations relatives principalement grâce à l'étude des fossiles. Mais ce n'est que dans la première moitié de notre siècle que la découverte de la radioactivité est venue nous fournir une échelle de temps absolue et, qu'entre autre, on a pu établir l'âge vénérable de notre planète.

L'étude des chaînes de montagnes a démontré que la théorie de la tectonique des plaques (section 1.2) est applicable à l'histoire ancienne de la Terre. On a appris, grâce au cadre que fournit cette théorie, que la fragmentation d'un mégacontinent comme la Pangée de Wegener et l'ouverture progressive d'un océan comme l'Atlantique actuel est un phénomène qui s'est produit plus d'une fois dans l'histoire de la Planète.

Bien sûr, l'unicité de la Planète Terre est la présence de Vie à sa surface, du moins jusqu'à preuve du contraire. L'origine de cette Vie demeure un sujet préoccupant. Les découvertes récentes remettent en question un certain nombre de nos "certitudes" à ce sujet. La paléontologie nous apprend quelle a été la nature des premières traces de Vie et comment cette dernière s'est développée par la suite.

Cette quatrième section traitera de ces divers aspects; on y trouvera les sujets suivants (cliquez sur la fenêtre pour accéder à la rubrique désirée).